Agence de gestion locative : le bon plan ?

Après l’acquisition du bien et une fois les locataires trouvés, le propriétaire du bien doit ensuite penser à sa gestion. Doit-il la confier à une agence de gestion locative ou le faire lui-même ? Telle est la question à laquelle il doit essayer de répondre. Son choix doit être poussé par un nombre donné de critères et une connaissance approfondie des obligations de gestion locative.

Cet article aura pour but de faciliter la prise de décision d’un propriétaire qui hésite entre la cession de la gestion de son bien à un professionnel ou sa gestion par lui-même.

À quoi rime la gestion locative ?

On entend par gestion locative l’ensemble des démarches à mener une fois que le locataire est au sein du logement. En d’autres termes, il s’agit de la gestion quotidienne de tout ce qui participe au bon déroulement de la location. Ainsi, la perception des loyers, la délivrance des quittances, les réparations, la régularisation des charges… sont entre autres quelques prérogatives du gestionnaire de bien immobilier en location.

Que doit faire une agence de gestion locative ?

L’acquéreur d’un bien immobilier destiné à la location a le choix entre assumer lui-même la gestion locative ou de la confier à une agence. Pour la prise d’une décision entre ces deux options, il est important que le bailleur prenne connaissance des tâches dévolues à un gestionnaire locatif. En effet, que ce soit un gestionnaire particulier ou professionnel, il doit s’acquitter pour la gestion quotidienne du bien :

  • De la perception des loyers ;
  • La régularisation des charges en cas de nécessité ;
  • La révision annuelle du loyer ;
  • De la transmission des factures de loyer aux locataires ;
  • De la déclaration fiscale des recettes locatives.

Hormis ces quelques tâches, une agence de gestion locative a aussi pour mission dans le cas échéant :

  • De s’assurer des réparations autres que celles du logement locatif ;
  • D’assurer la gestion des cas de sinistres non pris en charge par l’assurance ;
  • D’effectuer les relances de loyers impayés, de leurs recouvrements et de toutes procédures judiciaires ou autres à entamer contre un locataire en cas d’impayés ;
  • Du paiement des charges au syndic de l’immeuble de copropriété.

En ce qui concerne le bail, tout administrateur de bien a l’obligation de veiller au respect strict des termes du contrat. Il doit aussi s’occuper de la gestion des formalités de fin de bail d’un locataire. Pour cela, il doit veiller à ce que le processus respecte bien les recommandations légales :

  • Envoi du congé au bailleur au nom du propriétaire (préavis, état des lieux de sortie, restitution du dépôt de garantie...) ;
  • Envoi du congé au locataire au nom du propriétaire (préavis, état des lieux de sortie, restitution du dépôt de garantie…).

À quoi s’attendre avec le recours au service d’un professionnel ?

Si le propriétaire du bien décide de s’offrir les services d’un professionnel de la gestion de bien locatif, alors il doit signer un bail avec ce dernier. Dans ce mandat de gestion seront stipulés les termes du contrat en particulier la rémunération de l’administrateur de biens. La gestion locative d’un bien par une agence coûte en moyenne 8 à 15 % du montant annuel des loyers hors taxes du ou des logements confiés à un administrateur de biens. Mais, cela a l’avantage de vous débarrasser des tracasseries de gestion quotidienne d’un bien immobilier. En contrepartie de ces émoluments, le gestionnaire a l’obligation de s’acquitter correctement des tâches ci-dessus énumérées.

Comment faire son choix entre ces deux options de gestion locative ?

Il est difficile de faire un choix entre la cession de la gestion locative de son bien à une agence ou de le gérer soi-même surtout si l’on est à la retraite. Surtout, ne vous précipitez pas à prendre une décision hâtive. Réfléchissez avant tout aux avantages et inconvénients des deux options.

Si vous êtes un propriétaire disposant d’un bien à mettre sur le marché locatif et que vous êtes souvent pris, il vous sera difficile de :

  • Trouver le bon locataire ;
  • Garantir avec professionnalisme la gestion locative de votre logement.

Face à une telle situation, vous n’avez d’autres solutions que de faire appel à un professionnel dans ce domaine.

Par contre, si vous disposez du temps nécessaire à consacrer à une gestion locative régulière de votre bien, vous n’êtes pas tenu d’opter pour le service payant. Il suffit d’avoir quelques notions juridiques, fiscales et financières pour parvenir à bien gérer votre bien. Il existe même des outils (logiciels) en ligne qui peuvent vous aider dans la gestion quotidienne du logement en location.

En somme, la gestion d’un bien locatif n’est pas si compliquée que cela paraît. Toute décision du type de gestion à choisir (soi-même ou un professionnel) doit tenir compte de votre situation familiale, financière, professionnelle et personnelle. Le résultat de la comparaison des avantages et inconvénients des deux types de gestion d’un bien locatif vous aidera à prendre une décision judicieuse.

 

FORMATION OFFERTE                    Investir dans l'immobilier

Apprenez les secrets des investisseurs immobilier pour commencer à investir dans l'immobilier sans apport

RECEVOIR LA FORMATION 100% OFFERTE